Le chanoine Cyrille Labrecque

Monsieur le chanoine Cyrille Labrecque est né à Saint-Raphaël de Bellechasse le 29 mars 1883. Il était le fils d'Alfred Labrecque et d'Octavie Doiron.

Après de brillantes études au Séminaire de Québec, il est ordonné prêtre le 2 avril 1911 dans son église paroissiale de Saint-Raphaël. Nommé vicaire à la Basilique Notre-Dame-de-Québec en 1911, il y demeure jusqu'en 1920 lorsqu'il se voit obligé de donner sa démission pour cause de santé. Toute sa vie, celle-ci demeurera fragile et l'obligera à de long mois de convalescence.

Le chanoine Labrecque est nommé ensuite directeur de la revue diocésaine : « La Semaine Religieuse de Québec », responsabilité qu'il assume de 1929 à 1955. Pendant toutes ces années, il poursuit diligemment, par lui-même, sa formation théologique, spécialement dans les domaines de la théologie morale et de la théologie spirituelle; il devient ainsi un conseiller autorisé pour de nombreux prêtres et évêques. Il écrit un grand nombre d'articles publiés dans la revue diocésaine, écrits qui font autorité; il en recueillera un certain nombre dans un volume intitulé : Consultations théologiques, publié à Québec en 1945.

Le chanoine Labrecque a été juge synodal de 1940 à 1947 et  juge du Tribunal provincial des causes matrimoniales.

Mais il a surtout déployé tout son zèle de père spirituel pour réaliser la fondation des Dominicaines Missionnaires Adoratrices le 30 avril 1945. Il passera de nombreuses années comme conseiller ecclésiastique de la congrégation naissante et comme aumônier jusqu'en 1970.

Le chanoine Labrecque est décédé à Québec le 8 mars 1977 à l'âge de 93 ans et 11 mois. Ses funérailles, présidées par le cardinal Maurice Roy furent célébrées le 11 mars à la Basilique-Cathédrale Notre-Dame-de-Québec.