Sœur Judith Giroux

Vie reçue d’un Dieu fou d’amour et vie redonnée par amour à ce Dieu et à l’humanité : voilà le dynamisme central qui m’anime. Ces deux dimensions de mon existence sont inséparables. Elles sont la respiration de mon être,  le moteur de mon aventure spirituelle dont le cœur n’est autre que le Dieu Père, Fils et Esprit Saint.

Si je m’arrête à la première dimension, je la retrouve surtout dans mes temps de prière. Ils sont des moments privilégiés où je me laisse aimer et convertir par Dieu grâce à sa Parole et à son Pain de Vie. Je pense entre autres à l’Eucharistie, à l’office divin, à l’oraison, à la lectio divina, au chapelet, à l'adoration. Ces temps d’arrêt creusent mon intimité avec Dieu et m’invitent constamment à me laisser transformer en profondeur pour devenir, à la suite de Jésus, don pour la vie du monde.

La seconde dimension qui découle de la première, je la résume en un mot, celui de mission. Elle consiste pour moi à laisser déborder dans le concret de mon existence cette vie de prière et d’adoration où l’Amour me burine. Je vis donc la dimension missionnaire par le don de moi-même, soit dans les tâches les plus humbles comme l'entretien ménager, soit dans un service plus visible d’animation de la liturgie.

Adoration et mission sont donc les deux dimensions inséparables de mon existence qui font que ma vie devient de plus en plus une Eucharistie.