La Vierge Marie

« Avec Jésus, nous avons Dieu pour Père et aussi Marie pour Mère. Comme notre vie surnaturelle est calquée sur notre vie humaine, une mère devait être là. Notre-Seigneur n’a pas voulu que nous soyons privés, il nous a donné la sienne. Quelle Mère! Y pensons-nous assez? Merveilleuse présence que la sienne!... Présence attentive, pleine de tendresse et de sollicitude, Marie, mère toute proche, compréhensive qui devine nos besoins et peut, à cause de sa puissance sur le Cœur de son Fils, les combler.

Si nous savions à quel point elle nous aime! Puissiez-vous bien profiter de ce privilège d’avoir Marie pour Mère et développer envers elle une piété de plus en plus filiale, de plus en plus confiante. Puissiez-vous agir avec elle comme avec une maman qui voit tout, qui sait tout, qui devine tout, qui comprend tout et qui peut tout. Puissiez-vous vous faire un doux devoir de lui répéter, au moins 50 fois par jour, les saluts qui la font sourire et en les récitant y savourer le bonheur d’être son enfant...  » 

(10 janvier 1980)