Français / English / Español

Jeudi saint 2018 avec Mère Julienne

Le saint baptême nous place dans les bras du Christ et l’Eucharistie nous jette en son cœur.

L’institution de l’Eucharistie… cœur de la spiritualité de Mère Julienne... Elle disait au jeudi saint 1964:« Demandons un jeudi saint sans précédent, unique dans nos vie! Un jeudi saint passé tout près de Jésus, dans l’étreinte de son amour, avec l’apôtre bien aimé…». Elle nous le redit à tous encore cette année! Voici un extrait de son allocution de 1964, pour nourrir votre méditation en ce jeudi saint 2018.

Oui, le lavement des pieds nous enseigne que la charité fraternelle est un service; et l’Eucharistie nous prêche qu’elle est don de soi dans l’amour, depuis la simple présence à autrui, à ses peines, à ses souffrances, jusqu’à l’immolation, le sacrifice de notre temps, de notre liberté, de nos biens et même de notre vie.

L’Eucharistie nous enseigne que la charité est don du cœur. Jésus ne cache-t-il pas, dans cet acte qui se perpétue et se perpétuera jusqu’au couchant du monde, son cœur tout vibrant, tout palpitant pour nous donner, en plus de l’exemple, la force, la puissance de son amour et faire de nous, en lui, d’autres lui-même? L’Eucharistie, c’est bien le triomphe suprême de l’amour. [...]

Et cette réponse du Maître à Pierre : « Si je ne te lave pas, tu n’auras pas de part avec moi », n’est-elle pas significative? Ne nous dit-elle pas que sans le baptême nous ne pourrions avoir accès au banquet sacré? Et cette autre parole de Notre-Seigneur, juste avant de se donner à manger à ses Douze : « Vous aussi, vous devez vous laver les pieds les uns aux autres », ne nous avertit-elle pas que la mesure de notre charité envers le prochain sera la mesure de notre communion à Dieu dans le Christ Jésus venant en nous sous les saintes espèces?

On comprend mieux pourquoi l’institution de l’Eucharistie fut précédée par la cérémonie du lavement des pieds, lequel figure si bien le saint baptême qui est dans nos vies à l’origine de l’imitation du Christ. […] Le saint baptême nous place dans les bras du Christ et l’Eucharistie nous jette en son cœur.

Demandons un jeudi saint sans précédent, unique dans nos vie! Un jeudi saint passé tout près de Jésus, dans l’étreinte de son amour, avec l’apôtre bien aimé… Un jeudi saint passé à épier les gestes du Sauveur, à boire ses paroles, à mériter ses secrets, à se laisser purifier par l’eau de la grâce, impressionner par ses exemples… Un jeudi saint passé à manger son cœur, à boire son sang, à se nourrir de ses vertus, à se laisser transformer en une petite hostie de louange et d’amour en laquelle Jésus continuera à s’immoler, mystiquement sans doute, mais de manière douloureuse, à la gloire des Trois.

Mère Julienne du Rosaire

26 mars 1964

Il les aima jusqu’à la fin, pp.55-57