Français / English / Español

La Fraternité DMA sur Zoom!

Expérience heureuse

Au lendemain d’une première rencontre virtuelle avec les membres de la Fraternité dominicaine missionnaire adoratrice, je ne suis pas peu fière que nous ayons réussi cette expérience, qui plus est, enrichissante pour tous ceux et celles qui y ont participé.

Après 6 mois de distanciation sociale, d’isolement, de deuil pour plusieurs d’entre nous, nous étions tous heureux de pouvoir nous voir à l’écran et de partager ensemble sur ce qui a fait notre nourriture spirituelle depuis le début de la pandémie.

La moyenne d’âge étant assez avancée, presque tous les membres sont exposés à une certaine vulnérabilité, de sorte que la solitude a fait partie du quotidien pour bon nombre d’entre nous.

Ce n’était pas une mince affaire de s’assurer que tous aient les moyens et les habiletés techniques pour réaliser une telle rencontre. Que l’expérience informatique fasse partie de notre mode de vie ou qu’elle représente une bibitte étrange; que nous possédions une tablette toute récente ou un ordinateur issu de quelques générations, il fallait qu’on réussisse à intégrer tout le monde. Que nous soyons bien confortablement assis dans son salon, sur sa chaise berçante ou blotti au fin fond des bois, il fallait rendre accessible le lien qui pouvait nous unir. Le défi était grand pour réussir cette première expérience.

 Le support informatique choisi a été l’application Zoom afin de reprendre contact. Pour réaliser avec succès cette réunion, les membres du conseil avaient préalablement pris contact un à un avec chaque membre via ce même support informatique afin de s’assurer que tous les aspects techniques pouvaient être résolus avant le rendez-vous collectif. Cette stratégie a été gagnante puisque tous les membres étaient présents à l’heure convenue. Même notre doyenne de 91 ans a pu assister à cette rencontre. Comme quoi les nouvelles expériences sont possibles à tout âge.

Chacun a pu s’exprimer sur ce qui a fait sa nourriture spirituelle quotidienne. Force est de constater que l’Esprit-Saint est à l’œuvre en tout temps, dans toutes sortes de conditions et de diverses manières. Que ce soit par la lecture, les sites Internet, la messe à la télévision, l’écriture ou le silence, le bras de Dieu n’est pas trop court pour nous atteindre dans nos retranchements, physiques ou spirituels.

Cet extrait d’un cantique d’Isaïe que j’ai pu lire ce matin et qui m’habite à la suite de cet échange avec mes frères et sœurs en Jésus-Christ fait jubiler mon âme à la gloire de Dieu :

Comme un berger, il fait paître son troupeau;

Son bras les rassemble.

Il porte ses agneaux sur son cœur,

Il mène au repos les brebis.

 

Louise Marie Pelletier

Membre de la fraternité